Yannick Dacheville avec les enfant

Naviguer en voilier : c’est possible avec les enfant rapporte Yannick Dacheville

Le voyage en voilier avec les enfants est possible et sans danger d’après Yannick Dacheville. Il faut seulement bien choisir la destination, dans des eaux calmes, bien ensoleillées et de beaux paysages pour qu’ils gardent un merveilleux souvenir afin de vouloir renouveler l’expérience.

Le premier voyage compte beaucoup si vous voulez qu’ils s’adaptent à ce nouveau type de vacances et les rassurer à propos de leur sécurité. Cela doit être un parcours inoubliable et riche en activités pour éviter les ennuis à bord. Il faut bien préparer la croisière pour éviter les désagréments si on veut la faire en famille. Lors de cette expérience, il est préférable de le faire en quelques jours dans des régions faciles, cela favorise l’attention qu’ils porteront à votre passion.

La recommandation de Yannick Dacheville avant le départ

La navigation avec les enfants demande beaucoup de préparations, il faut les familiariser avec l’espace, la durée du voyage, les précautions à prendre. I l faut être strict avec les règles de sécurité à bord, ils doivent connaitre leur nécessité et les respecter. La familiarisation avec la vie sur un voilier doit se faire sans stress ni pour les parents ni pour les enfants, précise Yannick Dacheville (Cliquez ici pour accéder à la page).

Leur expliquer la manière de vivre sur les voiliers, que chacun prenne part à la propreté des lieux et aux différentes tâches, qu’il faut s’adapter à l’espace exigüe, qu’un endroit leur est réservé pour jouer. Ils doivent comprendre que le voilier est comme un camping mais pas un hôtel.

La valise et les habits

La tenue vestimentaire doit être adaptée au voyage : tee-shirt, chaussures antidérapantes, maillots de bains, chapeaux, jeux de société pour s’amuser en famille, jouets préférés de chacun, livres qui les tiendront tranquille pendant les soirées. Il ne faut surtout pas oublier les films qui réuniront la famille. Si vous voyagez avec un bébé, il faut vous approvisionner en laits, yaourts, petits pots et eau minérale.

Le ravitaillement et la conservation

Les approvisionnements pour la navigation doit être bien choisi. Les pâtes, les céréales et la farine, Yannick Dacheville propose de les conserver au sec dans des récipients à fermeture hermétique pour éviter l’humidité et les petites bêtes. Les aliments en boîte se conservent dans les fonds sans les étiquettes qui attirent principalement les cafards, on mentionne les noms avec des marqueurs indélébiles. Les fruits sont choisis verts et à ranger dans des filets à l’arrière du bateau. On peut aussi conserver certains types de fruits dans des papiers de journal dans les fonds.

Les précautions pendant la navigation

Les gilets de sauvetage doivent être à leur taille, ceux automatiques pour les enfants est conseillé par Yannick Dacheville sur Voldenfarm, le port est obligatoire même au mouillage et au port, moment où la vigilance est un peu négligé, et avec un harnais si le temps est mauvais. Si les enfants sont déjà grands il faut leurs apprendre les gestes à faire en cas d’accident. Les parents doivent être vigilants et disponibles à toute heure, car les enfants ne peuvent absolument pas jouer aves les commandes. Il ne faut pas laisser les clés à leur portée, les cales des moteurs doivent toujours être fermées. Le moment le plus crucial est lors des baignades, le mieux est d’ailleurs de nager avec eux. Les hélices sont très dangereuses, il faut leur montrer les endroits idéals pour nager.

Les enfants sont curieux et s’intéressent à tout. Il faut les faire participer aux tâches progressivement et les impliquer dans les manœuvres des débuts de voyage et en mer, il est bien plaisant de voir les enfants s’activer pour faire une entrée sans problème dans un port, sachant parfaitement ce qu’ils doivent faire.

La vie à bord

Yannick Dacheville constate que gérer l’espace à bord d’un voilier est très important pour le bien être de tout le monde, chaque chose a sa place bien définie, il est donc essentiel de transmettre la passion des parents pour que les jeunes acceptent sans faire d’histoire du manque de confort dans la vie sur le voilier et aux contraintes imposées par celle-ci. Ils s’ennuient vite quand ils sont inactifs, les jeux de société, les crayons de couleur et feutres les occupent à ces moments là. Les escales à terre, les randonnées, les visites des villages et peut être une tournée en voiture de location seront un divertissement supplémentaire pour eux et pour vous également. Les enfants adorent aussi sauter du bateau, de la poupe à la proue, et y passerons du temps. Les apprendre à regarder pendant la traversée : les baleines, les dauphins et divers poissons, ils pourront ainsi prendre des photos et seront excités à l’idée de relater leurs vacances aux copains à la rentrée. Pour qu’ils jouissent pleinement du voyage, il faut leur réserver un espace pour leur doudou, leurs crayons et jouets et y jouer tranquillement. Si le voilier est équipé d’une cabine arrière, c’est l’endroit idéal pour eux, sinon le triangle avant fera l’affaire. La déshydratation est à éviter, il ne faut pas oublier de leur donner fréquemment à boire, le temps est changeant en mer et il faut toujours les habiller de manière adéquate. Les enfants doivent rester à l’intérieur quand on fait des manœuvres. En général, les enfants sont contents et fiers quand on leur confie des tâches importantes et ils s’investissent avec joie.

Les avantages de naviguer en famille

La navigation en voilier avec les enfants leur permet de recevoir les valeurs de leurs parents : les aides que les uns donnent aux autres pendant les pannes, le respect d’autrui aux mouillages et aux ports, les participations aux taches ménagères, l’apprentissage des responsabilités et tant d’autres bonnes habitudes de cohabitation. Il est aussi le moyen approprié pour resserrer la relation entre la famille lorsque le téléphone, la télévision, les ordinateurs sont absents de la vie quotidienne de chacun, en plus des problèmes au travail ou à l’école, les vrais discussions entre parent et enfants n’existent presque pas, et là, ils sont vos principaux interlocuteurs. Ce voyage est bénéfique pour les deux parties, les parents sont surement les plus gâtés. C’est un vrai bonheur de se partager les passions et les jeux ensemble, de voir les enfants s’intéresser à la voile et tout simplement être ensemble pendant quelques semaines.

Suivez d’autres conseils de Yannick Dacheville ici.