Yannick Dacheville et la voile

Ma grande passion, la voile

This content shows Simple View

Les matériels indispensables

La période idéale pour faire de la voile selon Yannick Dacheville

La pratique de la voile avec ou sans équipage permet de découvrir de somptueux paysages et de naviguer au gré de ses envies le long des côtes baignées par des eaux turquoises. Pour Yannick Dacheville il n’existe pas de période fixe pour faire de la voile, car celle-ci varie en fonction de l’endroit où l’on se trouve, mais aussi selon ses critères. Cependant la haute saison et la saison intermédiaire sont les plus prisées par les adeptes. Le périple se déroule dans différents types d’embarcations telles que le catamaran. C’est la flotte idéale pour l’initiation et le perfectionnement. Très répandu et relativement stable, il permet d’accéder facilement à de bonnes sensations de vitesse. Il existe également d’autres types de bateaux comme le dériveur solitaire, le dériveur double, le bateau collectif et le voilier habitable. Continue reading 



Aventure en voilier : Yannick Dacheville liste ce qu’il faut emmener

La préparation d’un voyage en voilier commence par la question : combien de jours dure-t-il et qu’est ce qu’on doit emmener à part les maillots et crèmes solaires ? La veille, on est en plein préparatifs et on a toujours peur d’oublier quelque chose.

Lorsqu’on voyage, la veille du départ est toujours stressant, on se demande ce qu’on aurait pu oublier, on refait plusieurs fois les bagages, on revérifie les matériels ou le ravitaillement. Il est préférable de dresser par ordre de priorité la liste de ce qu’il faut emmener quelques jours avant, conseille Yannick Dacheville, le risque d’oubli est moindre si on prend cette précaution et on évite par la même occasion la fatigue avant le voyage. Continue reading 



Les villes d’Afrique à visiter en voilier

Les voiliers sont des navires de plaisance populaires dans les pays développés, notamment en Europe. Les passionnés de balades en mer en profitent pour des découvertes, des voyages de vacances et même pour un tour de monde. Ce genre de bateau était autrefois rare en Afrique, mais aujourd’hui les côtes du continent sont envahies par différents types de voiliers.

Ce type d’embarcation dépend beaucoup de la force du vent pour le propulser d’où l’importance du gréement et de la qualité des voiles. Il accoste dans des ports qui sont les endroits les plus appropriés pour accueillir les navires. C’est l‘avantage des villes en bordure d’eaux, de mers ou d’océans. Malheureusement en Afrique, ce n’est pas toutes les cités côtières qui disposent de ports ou d’endroits où les bateaux peuvent accoster et pourtant certaines possèdent des eaux navigables pour le tourisme.

Suivez l’interview de Yannick Dacheville pour connaître davantage les grandes zones urbaines d’Afrique qui offrent des escales en voiliers agréables et enrichissantes.

Dakar, Sénégal, une escale incontournable conseillée par Yannick Dacheville

Dans un entretien sur Dailymotion, Yannick Dacheville parle des villes africaines favorables aux visites en voilier pour leurs nombreux sites touristiques.

Situé en Afrique de l’ouest, le Sénégal est une des localités du continent qui disposent d’un port de plaisance et de nombreux endroits attractifs. Ce pays est une escale et un spot local de navigation exceptionnel à l’image du Sine Saloum et de la Casamance. En effet, le cercle de la voile de Dakar propose des infrastructures nautiques de plaisance sur mouillage à l’ancre ou au corps mort. Il est heureux de vous permettre de découvrir par navigation l’essentiel des richesses d’une des nations africaines qui vivent en paix et en sécurité.

Venez découvrir le pays du premier Africain admis à l’académie française devenu le premier Président du Sénégal. Léopold Sédar Senghor a su bâtir sa nation sur les bases de la démocratie, de la paix et de la cohésion. Aujourd’hui grâce à la conscience nationale selon laquelle le pouvoir s’acquiert démocratiquement, le pays en est à son 4ème Président à la suite d’élections apaisées. Cette nation n’a jamais connu de coup d’état jusqu’à ce jour.

Les deux confréries religieuses que sont Tidiane et Mouride favorisent d’ailleurs la stabilité et la sécurité du Sénégal. Puissantes et modérées, elles se sont associées pour protéger efficacement le pays contre les incursions des groupes djihadistes.

Mieux, le Sénégal a toujours été sauvé des fléaux tels que l’Ebola dont le pays n’a enregistré aucune victime. Ces informations donnent envie de le visiter en voilier pour sa sécurité et sa stabilité. Les côtes sénégalaises offrent des atouts pour la navigation à voiles, pensez donc à y faire un tour pour découvrir ses atouts et ses spécificités dont les marabouts qui font sa célébrité.

Une équipe dynamique est à votre service pour vous aider dans les démarches administratives afin de faciliter votre séjour. Il y a des lieux de détente agréables, des services techniques pour vous guider afin de mieux gérer l’organisation de votre découverte du Sénégal et de prendre le repos nécessaire. Profitez de ces cadres pour préparer sereinement la suite de votre voyage en voilier.

Dakar la capitale est une ville côtière où la navigation à voile est possible. D’ailleurs le pays dispose de nombreuses bases nautiques dont celle de Ndangane située au cœur du Sine Saloum à 150 km au sud de la capitale. Elle est reconnue comme une des plus attractives pour le tourisme national. Elle compte à son actif une petite flotte composée de bateaux à voiles et à moteur, modernes et traditionnels.

Pour les touristes, la base nautique de Ndangane organise des excursions à bord de ces bateaux, dirigés par des piroguiers professionnels. Vous pourrez découvrir sous leurs directions les sites assez suggestifs du Sine Saloum avec des itinéraires aux choix du visiteur. Selon les exigences du client le voyage peut durer un ou plusieurs jours avec la possibilité de séjourner dans les campements sur les îles du delta. Si vous maitrisez seul votre embarcation, vous pouvez louer ces engins.

Yannick Dacheville décrit le parc national de Sine Saloum comme très vaste. Il est situé entre les fleuves Sine Saloum et Gambia avec une superficie de 24 000 km2. Il concentre à lui seul la partie la plus attractive du pays en matière de richesse naturelle et beauté du paysage. Cette partie est le delta du fleuve Sine Saloum.

En effet, les eaux de l’océan atlantique ravitaillent le fleuve qui est presque asséché. Cela permet d’humidifier cette zone riche en faune de terre et aquatique. La stabilité et la richesse des eaux fait de cette partie du pays un lieu recherché par de nombreux passionnés de sport nautique à voile.

Pour la navigation, Dakar et Casamance présentent des caractéristiques climatiques et météorologiques convenables ainsi que pour les autres sports en mer. Le Sénégal est généralement bien ensoleillé, en plus les précipitations interviennent dans la saison hivernale qui dure en moyenne quatre mois (juillet à octobre) mais où la température ne diminue pas.

Les pluies de cette période sont généralement des orages violents qui ne durent pas. Cependant la saison sèche bien longue (8 mois : novembre à juin) est le meilleur moment de l’année au pays de la « teranga ». Le beau temps prend sa place à ce moment avec des vents de températures modérées et agréables qui desservent toute la côte du pays.

La température moyenne diurne est de 24° entre janvier et mars et oscille entre 25° et 27° de mai à décembre. Souvent elle peut atteindre les 30°C surtout de juin à octobre.

Cependant, il est à remarquer que la voile peut se pratiquer toute l’année. Mais de préférence, le moment le mieux indiqué pour le faire est la saison sèche où les alizés modérés sont très réguliers. Pendant la période de pluie les eaux sont chaudes, et la chaleur est à son paroxysme. En plus les possibilités d’orages d’une certaine violence pourraient déranger un peu le voyage.

Les eaux du fleuve delta étant protégées par endroit, précisément à l’intérieur, la traversée est donc épargnée par les vagues sauf dans les bras de mer qui sont un peu plus larges et plus proches de l’océan et qui sont agités, ce qui peut provoquer des courants de marées assez fortes dans certains passages. Cela dit, il faut toujours être en alerte lorsque vous naviguez sur le fleuve delta.

Pour permettre aux touristes venus de partout de naviguer dans le confort et la sécurité, certaines entreprises proposent de nombreux types de bateaux à voile ou à moteur.

On peut avoir un catamaran d’inspiration traditionnelle comme La Sirène du Saloum. Il fait 9,5 m de long avec une capacité de 12 personnes à son bord pour une excursion à la journée. Pour les croisières de quelques jours, il faut 4 à 6 personnes comme équipage. Il comporte un moteur auxiliaire hors bord.

Le voilier moderne de type Norwalk Island Sharpie 23 est aussi disponible. Il est construit en contreplaqué marin avec un fond plat et une dérive relevable de 7,15 m. Il offre de bonnes prestations et est facile à porter. Il est utilisé pour naviguer dans les bas-fonds du fleuve du delta. Grâce à sa double couchette, deux personnes peuvent s’y reposer à bord. Il offre un équipage pour 6 personnes pour les excursions à la journée. Il dispose également d’un moteur hors bord.

Vous pouvez aussi prendre un dériveur lesté moderne constitué en contreplaqué marin de 6,5 m. Ce bateau peut transporter en moyenne six personnes.

Tous ces voiliers sont proposés à la location. Ils peuvent être sans ou avec équipage selon vos besoins et objectifs. Par contre les petits navires à voile sont mis en location sans équipage.

Ceux qui manœuvrent les bateaux sont des professionnels qualifiés qui savent diriger les voiles. Ils vous garantissent une sécurité parfaite sur les eaux du delta.

Venez découvrir les eaux de Dakar ainsi que les autres richesses naturelles qui peuvent vous offrir des vacances à la fois instructives et relaxantes.

Un voyage à Arusha, tout en diversité

La Tanzanie est un pays de l’Afrique de l’est, elle est située en bordure de l’océan Indien. Un voyage en voilier dans cette région orientale du continent est aisé grâce à de vastes étendues d’eau qui entourent presque tout le pays. Passer ses vacances en Tanzanie sera inoubliable grâce à ses grandes plaines à Serengeti, ses plages paradisiaques à Zanzibar et pour les grands moments au cœur de la vie sauvage.

Apprêtez-vous donc à faire des rencontres magnifiques dans le département de Masaï. Vous aurez l’occasion de découvrir toute la diversité des paysages pendant votre séjour dans ce pays. Les merveilles de la nature que sont les volcans, lacs minéralisés ainsi que le calme des plages de la belle cité de Zanzibar vous accueillent avec enthousiasme.

Vous ne pouvez voyager en Tanzanie sans faire une escale à Arusha, le centre historique du pays. Planifiez votre séjour de sorte à découvrir cette région qui est proche de tous les points d’intérêts naturels à l’image des parcs nationaux de Ngorongoro, du mont Kilimandjaro, du lac Natron et du parc du lac Manyara.

Dans ses reportages, Yannick Dacheville a vu de belles images de nombreux trésors naturels et culturels dans cette partie du pays. Vous avez par exemple l’hospitalité du peuple Masaï, cela fait d’Arusha une destination incontournable lors d’une escale en Tanzanie.

Pour une pleine voile sur Zanzibar, le pays vous propose de tanguer à bord du dhow. Ce bateau est un habitué des paysages fluviaux de Zanzibar. Il est construit à partir de coque de noix avec un tronc de manguier, l’ensemble est surmonté d’une voile blanche. Il est équipé d’un gouvernail pour se propulser vers la route des épices. Pour rappel, la Mer Rouge et l’Océan Indien sont les principaux circuits du dhow. Celui de Zanzibar appelé Jahazi est utilisé pour la pêche, le transport le long des côtes et d’île en île. Mais la seule embarcation incontournable porte ce nom dhow en hommage au festival de films qui se déroule chaque année au mois de juillet dans les rues de la ville de Pierre nommée Stone Town.

Praia, une cité aux séductions immenses

Cap-vert est un Etat insulaire de l’Afrique occidentale baigné dans l’océan Atlantique. Sa capitale Praia regroupe près d’un quart de la population du pays. Les villages de l’archipel sont reculés et sont difficiles d’accès puisqu’il n’y existe pratiquement pas de moyens de transport en commun.

Par contre les liaisons inter-îles sont assurées quelques fois par des bateaux ou avions. Les premiers moyens sont assez difficiles pour la simple raison que les navires sont rares sur les eaux, une à deux fois par semaine. Ils transportent aussi bien les hommes que les marchandises, ils sont cependant plus à la portée des budgets par rapport aux déplacements aériens. Le Barlavento et le Sotavento sont les principaux moyens de transport nautique qui sont utilisés depuis longtemps par les Capverdiens.

L’amateur de voyage en voile propose le Cap vert, un paradis perdu dans l’océan Atlantique. Longtemps inconnu, le pays comprend divers paysages spectaculaires et contrastés. Composé de dix îles sauvages et mystérieuses, aussi différentes les unes que les autres, l’archipel offre aux amoureux de randonnées de montagnes verdoyantes et exubérantes de Santo Antão ou de São Nicolau, de quoi vous évader ! Les plages de Sal et les dunes de Boa Vista ne laisseront pas indifférents les amoureux de sport nautiques ainsi que les marins. L’ambiance est particulièrement à l’africaine, les rythmes du carnaval de São Vicente marqueront votre esprit et vous laisseront un souvenir inoubliable pour ce voyage dans un des plus vastes océans du monde.

Si vous êtes en quête d’aventure, vous serez bien servi par le volcan impétueux de Fogo avec ses paysages lunaires. Vous avez droit à une partie de pêche à Maio ou au jardin d’Eden à Brava. Enfin, Cap vert est une île aux mille visages avec un brassage de cultures créole, africaine, brésilienne et européenne. Il est rythmé par des musiques aux couleurs de son métissage, un archipel où se conjuguent gentillesse, chaleur d’habitants hospitaliers et peuple animé par la sodade, en tout cas un univers unique à découvrir.



Les matériels indispensables pour un voyage en voilier

Effectuer un voyage en voilier n’est pas une opération complexe, mais elle nécessite néanmoins un minimum de préparation. Le périple est souvent programmé plusieurs jours ou semaines à l’avance dans le but de préparer le voilier et laisser le temps à l’équipage de s’apprêter. Par ailleurs, la météo étant un domaine marqué par l’incertitude, il est impossible de deviner les conditions climatiques au cours du voyage. Compte tenu de ces différents paramètres, les spécialistes proposent de tenir compte de tout ce qui est susceptible de mal se passer.

Il est donc important de se mettre en tête que pour toute croisière en voilier, il faut tenir compte des imprévus, car cela permettra de s’adapter à la météo. Notons que, outre le matériel nécessaire pour la sécurité, il faut également prendre en compte l’équipement pour la vie à bord et pour les différents loisirs si on souhaite passer des moments agréables et bénéficier d’un certain confort tout au long du voyage.

Les éléments indispensables pour la sécurité à bord selon Yannick Dacheville

Le premier matériel et un des plus importants à emporter lors d’un voyage en voilier est le gilet autogonflant avec une recharge de gaz. Cet équipement est indispensable pour les personnes qui naviguent fréquemment car il n’est pas encombrant, il est agréable et léger, raison pour laquelle il est très apprécié. En effet, ce vêtement n’est pas contraignant et il est très pratique. Ce dispositif est disponible sur le marché en différentes qualités, tailles et couleurs. Les prix sont également très diversifiés. Il est conseillé, pour l’achat de cet article, d’opter pour le choix de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM). Il est également important de tenir compte de la longe élastique double qui permet de s’attacher au bateau. Les professionnels conseillent généralement le double, car il permet d’être relié à la ligne de vie sur le passavant pendant qu’on se trouve encore dans le cockpit.

Le second matériel indispensable pour la vie à bord est le VHF portable et son chargeur. Ce dispositif est très utile dans la mesure où il permet de communiquer tout en étant à la barre. Notons que ces appareils sont généralement posés à l’intérieur du bateau, à une certaine distance de la barre. Il est utile pour toute entrée dans les ports et permet également de maintenir la communication avec des membres de l’équipage qui se sont rendus en annexe. Il est toutefois impératif de respecter les conditions d’utilisation et de tenir compte des conventions en rapport avec les communications radiotéléphoniques. Le Certificat Restreint de Radiotéléphoniste (CRR) n’est pas exigé pour les communications qui s’effectuent dans la bande des 20 miles, mais il et beaucoup conseillé d’apprendre à bien utiliser un VHF, en l’occurrence pour toutes les informations en rapport avec les messages de détresse et de sécurité.

Le compas à pointe sèche est et demeure le matériel indispensable, rapide et efficace pour évaluer des distances. Un I-pad et son chargeur s’avèrent également nécessaire pour télécharger et consulter les cartes de la destination prévue. Il est recommandé de consulter les bulletins météo avant et pendant le voyage. Pour ce faire, certains guides de croisières donnent des informations sur certaines destinations. On peut citer entre-autres Patuelli pour les Antilles, Rondeau pour les Seychelles, Imray pour la Corse et Vagnon pour Sardaigne.

Les canifs dotés d’une lame bien aiguisée permettent de se débarrasser d’un éventuel accroché à l’hélice du voilier. Un couteau multifonction s’impose également pour certains bricolages à bord. Il faut également se munir d’un couteau de cuisine efficace pour découper les poissons au cas où on fait la pêche à la voile. Un couteau à filets est également nécessaire pour les inconditionnels de poisson en carpaccio macéré dans du citron.

Les vêtements tels que la veste de quart, la salopette et les bottes de navigation sont conseillés par Yannick Dacheville pour la plongée  et les voyages de nuit. Ces dispositifs doivent également être utilisés par ceux qui vont en Corse en été, car la rosée peut être abondante à tel point qu’elle peut mouiller les voyageurs. Ils permettent de se protéger du vent et de la pluie. Les gants de navigation permettent de se protéger les mains, car l’eau de mer cicatrise généralement très mal les plaies. Les gants de jardinage sont des accessoires solides et efficaces pour la manipulation de l’ancre et de la chaine. On peut y ajouter des échappes et des bonnets. Les lampes frontales sont recommandées car elles permettent de s’éclairer la nuit tout en ayant les mains libres. Il faut songer à ajouter des piles de rechange. On ne doit également pas oublier les lampes torche et les lampes de poche.

Les sacs et pochettes étanches sont idéals pour le rangement des téléphones portables, des I-Pad et des différentes affaires lorsqu’on descend en annexe. Ils permettent aussi de garder les vêtements au chaud et de protéger les produits qui ne doivent pas entrer en contact avec l’eau. Il faut veiller à ce que ces éléments soient souples et légers, cela permettra de les ranger dans les espaces restreints du voilier. Il faut donc éviter les valises trop rigides. Un chargeur solaire s’avère très important dans la mesure où on ne possède pas de 220 V dans le bateau et si on doit se rendre dans des destinations où il est impossible d’accéder au port pour recharger les batteries de ses petits appareils.

Conseil de Yannick Dacheville : il est impératif d’emporter avec soi un petit matériel de bricolage pour pouvoir faire face à certains problèmes. On peut citer par exemple le scotch américain, la super-glue, le WD 40 et une garcette de 3 ou 4 mm. Il faut aussi se doter du fanion du pays à visiter, car cela fait partie des bonnes règles de navigation. Le livre de bord est un document très important et même obligatoire, car il compte parmi les premiers saisis et étudiés au cas où il y a un grave problème. Il est donc conseillé de le remplir soigneusement et de façon quotidienne. Les bâtonnets de Cyalume sont à la fois des accessoires amusant et indispensables. En effet, cet instrument de sécurité permet d’éclairer sans éblouir et aussi de se faire repérer en cas de recherche.

Le matériel pour la vie à bord

Cette catégorie se compose de lampe de cockpit. Cet accessoire est généralement utilisé dans les bateaux qui n’ont pas d’éclairage dans la cabine de pilotage. Certains en possèdent, mais ils consomment beaucoup d’énergie, il est donc recommandé de se munir d’une ou de deux petites lampes à Led qui serviront à éclairer le cockpit avec une lumière filtrée, agréable à la vue. Il faut aussi songer à acheter des pinces à linge solides avant le voyage. En effet, ce matériel manque généralement à bord. Il est conseillé d’opter pour les modèles en inox, car ils sont plus solides. Ils sont importants pour le séchage du linge sur les filières, explique Yannick Dacheville sur sa page Facebook.

Les torchons de vaisselle peuvent sembler un détail insignifiant, cependant il faut en emporter. Les agences de location de bateau en proposent, mais ils absorbent très vite le sel et perdent aussitôt leur efficacité. Il est donc recommandé d’en mettre un certain nombre dans ses affaires en vue de remplacer ceux qui ont été fournis par l’agence lorsqu’ils seront imbibés. Cette astuce permet de conserver la propreté à l’intérieur du voilier.

Les lunettes de soleil font également partie des principaux incontournables de la vie à bord. Il est préconisé d’opter pour des verres polarisés, déperlants et dotés d’un traitement antibuée. Il faut veiller à ce qu’elles soient très larges pour pouvoir bien protéger tous les contours. La crème solaire et le chèche sont également obligatoires. Il faut prendre des indices de protection à un niveau très élevé afin d’utiliser la crème de façon sporadique. Le rôle du chèche est de protéger le corps du soleil. En plus de ces accessoires, on peut ajouter des sticks à lèvres, des casquettes, des serviettes de bain, des blocs note, des sacs en plastiques, des gants de toilette et des lingettes.

La pharmacie personnelle, l’anti-mal et l’anti-moustique sont recommandés par Yannick Dacheville pour la protection de la santé. Les bateaux provoquent facilement beaucoup de maux. Le voyageur doit donc prévoir des antalgiques, des anti-inflammatoires et tous les autres accessoires indispensables pour faire face aux gênes habituelles. Les spécialistes recommandent, pour résoudre le problème de mal de mer, de recourir aux bracelets d’accupression, à l’homéopathie telle que la cocculine, aux médicaments composés d’antihistaminiques de type mercalm ou d’anticholinergique de type patch de scopoderm.

Il est important de savoir que ces médicaments provoquent souvent des états de somnolence. On ne peut les obtenir que sur ordonnance et après avoir fait une consultation médicale. Les patches sont généralement les plus recommandés, car ils sont efficaces et provoquent moins de torpeur. Certains pensent même qu’ils sont la meilleure solution. Lorsqu’on souhaite se procurer ces médicaments pour des enfants, il est impératif de se renseigner auprès d’un médecin afin qu’il puisse donner les informations nécessaires pour guider dans les choix.

On peut aussi se munir d’un hamac qu’on installera dans divers endroits, en l’occurrence entre l’étai et le mat, entre les 2 étraves à ras de l’eau ou entre les bossoirs situées à l’arrière du voilier. Ce matériel procure une agréable sensation lorsqu’on doit rester seul dans le bateau pour le surveiller. Le pistolet de douche et ses nombreux embouts doivent être choisis avec précaution. Il faut acheter des adaptateurs avec grand et petit diamètre et bien vérifier les embouts au risque de se retrouver avec deux fiches male qu’on ne pourra pas utiliser. Une fois le matériel bien choisi, on peut, au cours du voyage, prendre une douche agréable sur le trampoline à l’avant du bateau.

Le chargeur 12V allume-cigare est un élément essentiel à ne pas oublier lorsqu’on prépare un voyage en voilier. Les changements de tension sont réguliers à bord des bateaux, ce qui endommage souvent les chargeurs branchés sur prise 12V. Ce matériel s’avère important dans la mesure où il permet de charger son téléphone, son I-pad, sa console de jeux et autres petits appareils électroniques en toute sécurité sans risque de les exposer à un court-circuit. Il faut donc songer à s’en procurer un ou deux de bonne qualité pour couvrir son voyage.

La majeure partie des bateaux sont généralement équipés d’un autoradio. Il est conseillé de se munir d’une prise jack-jack qui permettra d’écouter de la musique ou d’autres appareils portables en les branchant sur le dispositif du bateau. Ce matériel permettra d’apporter une touche d’ambiance au séjour, surtout au moment de l’apéritif. Les allumettes, les allume-four et les briquets sont des accessoires que les papilles gustatives ne doivent jamais oublier. En effet, ils serviront à allumer un barbecue-bateau, un barbecue sur la plage, un four à gaz ou les bruleurs d’une gazinière. Ils peuvent aussi être utiles lors des bricolages, on peut s’en servir par exemple pour brûler le bout d’un nylon ou pour chauffer un tuyau en plastique, comme l’explique Yannick Dacheville.

L’équipement pour les loisirs

Les PMT (palmes, masques et tubas) sont les premiers accessoires de loisirs. Ces équipements sont le plus souvent proposés dans les prestations des multiples agences de location, mais a grande partie des locataires ne tenant généralement pas compte de leur entretien, leur usure s’accélère et provoque la perte de qualité. Les professionnels recommandent donc aux voyageurs de se munir de leurs propres masques et tubas. Les palmes sont généralement en bon état. On peut cependant aussi prévoir des chaussettes de palmes pour se protéger des ampoules au niveau des pieds et éviter les plaies qui cicatrisent mal au contact de l’eau de mer. On peut apporter ses propres palmes au cas où les voyageurs craignent que les pointures proposées par les agences soient supérieures ou inférieures aux leurs.

Les gants de plongée sont indispensables pour protéger les mains qui sont le plus souvent exposées aux éraflures, aux coupures, aux abrasions sur les coraux au cours des manœuvres à bord. Le shorty et le top en Lyrca sont conseillées aux frileux et aux personnes qui souhaitent un long moment dans l’eau à côtoyer les langoustes. Notons que peu importe la température de l’eau, l’homme se refroidit vite lorsqu’il entre en contact avec elle.

Enfin, Yannick Dacheville conclut qu’on peut emporter avec soit du matériel de pêche à la traîne, un porte-canne et une canne de traîne.



Atlantique ou Méditerranée : quel est le meilleur parcours ?

L’Atlantique et la Méditerranée sont deux océans et destinations touristiques très prisées par les amateurs de vacances balnéaires. Elles renferment de nombreuses attractions et curiosités qui ne laissent personne indifférent. Certains voyageurs apprécient l’Atlantique et d’autres la Méditerranée.

Quel est donc le meilleur parcours selon Yannick Dacheville ?

Découvrir les destinations incontournables de l’Atlantique avec Yannick Dacheville

L’océan Atlantique ou l’Atlantique pour faire plus court, est le second plus grand océan de la planète. Sa superficie est 106, 4 millions de km2. Cette vaste étendue d’eau est entourée par l’Europe, l’Afrique, l’Islande, le Groenland et l’Amérique. Elle est reliée à la mer Méditerranée par le détroit de Gibraltar et avec l’océan Arctique par les mers de Groenland et de Norvège. Elle est réputée pour ses multiples destinations qui conservent de nombreuses attractions telles que des plages de sable doré aux eaux cristallines et des forêts de pins. Pour Yannick Dacheville (Cliquez ici pour accéder à la page) ces endroits sont favorables à la pratique d’une multitude d’activités pédestres, équestres ou cyclistes.

Bénodet

Bénodet est une commune française localisée dans le sud de la Bretagne, précisément dans le département de Finistère. Cette station balnéaire est prisée pour ses immenses plages très animées. On peut citer entre-autres les plages du Trez, de la Pointe Saint Gilles et de Letty. Ces endroits sont propices pour s’adonner à une multitude d’activités notamment la baignade, la voile et le surf. La plage du Coq est le lieu idéal pour bénéficier d’une vue panoramique sur l’estuaire de l’Odet et pour faire un pique-nique. Un des principaux attraits culturels de cette commune est le musée de la mer, un bâtiment construit en 2013. Ce lieu conserve une grande diversité d’œuvres d’artistes nationaux et internationaux qui raconte l’animation des bains de mer et l’ambiance de la plaisance en bordure de la rivière de l’Odet. L’exposition permanente laisse découvrir des maquettes navigantes, des jouets de plages, des photos, des films et diverses œuvres qui retracent l’histoire des régates de grands et petits bateaux. L’exposition temporaire est composée de nombreuses peintures. Sur son compte Twitter Yannick Dacheville ne cache pas son appréciation pour ces manifestations artistiques. Il est impératif de visiter Quimper pour flâner dans ses rues animées, bordées de maisons à colombage. Il est également important de parcourir sa gigantesque cathédrale et sa faïencerie.

Pornic

Pornic est une ville localisée aux portes de la Bretagne et de la Vendée, dans le département de la Loire-Atlantique. Cette commune située à 50 km de Nantes est prisée pour son port de plaisance, sa cité médiévale et ses immenses plages. Les inconditionnels de nature doivent effectuer une promenade dans le sentier des douaniers pour découvrir de nombreuses curiosités naturelles. La dune du collet est un lieu qui ne laisse personne indifférent avec son paysage pittoresque composé de plages et de forêts. On découvre également une multitude d’oiseaux. Une promenade dans le port s’impose pour bénéficier d’une vue imprenable sur la baie de Bourgneuf. Le château de Gilles de Rais ou « barbe bleue » est un bâtiment daté du XIIe siècle situé en bordure de mer. Cet édifice emblématique figure sur la liste des monuments historiques. La chapelle du village Prigny est une construction religieuse datée du XIe siècle. Cette œuvre architecturale style roman primitif renferme des retables de style baroque datés du XVIIe siècle et un ancre viking. Cette station balnéaire est également prisée pour son centre de thalasso. Ce gigantesque édifice blanc situé à proximité de l’estran se trouve au dessous de la crique de la Source. Ce lieu est propice pour passer des moments de relaxation dans les saunas, les hammams, les bassins d’eau douce et de mer.

Saint-Jean-de-Monts

Située sur la Côte de Lumière dans le département de Vendée, Saint-Jean-de-Monts est une commune qui renferme une multitude de curiosités telles des plages de sable doré, des forêts de pins et des marais salants. Ce lieu est propice pour un séjour en famille, en amoureux ou entre amis. Sa plage de 8 km de long est favorable à la pratique de diverses activités nautiques, notamment le kite-surf, la voile et la baignade. Yannick Dacheville aime aussi faire des promenades à pied ou à cheval dans le sable fin de cette région. Les amateurs de golf peuvent s’essayer sur le parcours situé à 300 mètres de la mer. Les inconditionnels de randonnées pédestres doivent se lancer à la découverte des gigantesques forêts de pins. Les papilles gustatives ont la possibilité de savourer un large choix de mets locaux, en l’occurrence la fionaïe, les anguilles, les caillebottes et le rata de margatte. Les férus de découverte peuvent s’aventurer dans les îles voisines, notamment Noirmoutier et Yeu.

Biscarrosse

Biscarrosse se trouve au sud de Bordeaux, dans le département des Landes. Cette destination renferme la plus grande forêt de pins d’Europe. On y trouve également de nombreux lacs, d’immenses dunes et une mer favorable aux sports nautiques tels que le surf et le kite-surf. Les amateurs de nature peuvent faire des randonnées pédestres ou opter pour des promenades à cheval, en quad, en barque ou à vélo pour découvrir la flore et la faune locale. Le musée de l’hydravion est une ancienne base hydronavale pour les hydravions transatlantiques. Il retrace l’histoire de ces moyens de transport à travers des maquettes, des photos et des pièces détachées. L’église de Saint-Martin est un édifice religieux daté du XIVe siècle, construit avec de la pierre des Landes. Elle est caractérisée par ses piliers, ses arcs, ses croisées d’ogives et ses clefs de voûte en pierre blanche. Les murs de garluche, les vitraux, les autels et la boiserie jouent un grand rôle dans la décoration. Les inconditionnels d’art doivent voir également le château de Montbron, un édifice daté du XVIe siècle. Il composé de quatre tours d’angle circulaires dotées de fenêtres à meneaux.

Biarritz

Localisée sur la Côte Basque, Biarritz est une commune des Pyrénées-Atlantiques. Cette destination authentique et moderne a été marquée par le passage d’une multitude de célébrités, en l’occurrence Hemingway, Napoléon III et sa femme. Reconnue comme la capitale européenne du surf, cette ville conserve 11 écoles qui permettent de s’initier à cette discipline. On peut également se divertir grâce à diverses activités telles que le golf et l’équitation. Les personnes en quête de bien-être ont le choix entre les deux centres de thalassothérapie. Les amateurs de bonne cuisine ont également la possibilité de savourer une pléiade de spécialités basques. Le musée de la mer est un vaste espace de 7000 m2 qui permet de découvrir les curiosités de l’océan. Il héberge plus de 50 aquariums dans lesquels vivent de nombreuses espèces marines.

Anglet

L’amateur de navigation à voile (à propos de Yannick Dacheville) propose aussi Anglet, encore une ville localisée dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle est reconnue comme la destination par excellence du sud en raison de ses 11 plages aux eaux turquoise. Les plages des dunes et des cavaliers sont les plus réputées de la commune grâce à leur animation typique. On peut s’adonner à diverses activités telles que les promenades à pied, à vélo ou opter pour l’accrobranche. Les inconditionnels de nature peuvent se lancer à la découverte de la forêt du Pignada ou flâner dans le parc écologique Izida. Une halte s’impose pour visiter la capitale économique et culturelle qu’est Bayonne. Elle est réputée pour son riche patrimoine culturel et ses festivals.

Parcourir la méditerranée et ses lieux d’intérêts

La Méditerranée est une mer intercontinentale entourée par l’Asie, l’Afrique du nord et l’Europe du sud. Cette vaste étendue d’eau d’environ 2,5 millions de km2 était une importante route commerciale durant l’antiquité. Elle est une des destinations touristiques les plus prisées en raison de ses plages de sable fin, son soleil régulier, son paysage diversifié et ses stations balnéaires. On découvre une multitude d’endroits à visiter en Méditerranée dont nous allons énumérer quelques uns.

Palma

Palma est la plus grande île espagnole située dans l’est de l’archipel des Baléares, en bordure de la mer Méditerranée. Elle est également la ville la plus importante de l’île. Le soleil et la plage sont les principaux atouts de cette destination qui renferme de grandes stations, en l’occurrence Alcudia et Palma Nova. Le village de pêcheur Cal Figuera attire également de nombreux voyageurs, en raison de son animation. Le paysage laisse découvrir de nombreux vignobles vallonnés et de vastes oliveraies. Les grottes du Drach sont un ensemble de quatre cavités dont la profondeur est de 25 mètres et la hauteur de 2,5 km. Cet endroit renferme un des plus grands lacs souterrains du monde : le Martel. Cette île héberge également de nombreux monuments et bâtiments historiques dont le gigantesque château Bellver. Cette construction de style gothique méditerranéen est érigée au sommet d’une colline située au cœur d’une forêt de pins. Daté du XIVe siècle, cette œuvre architecturale de forme circulaire est le premier et le seul du pays doté de cette structure, décrit Yannick Dacheville. Le palais royal de l’Almudaina est un ancien bâtiment musulman transformé aujourd’hui en lieu de résidence du roi d’Espagne. Cette bâtisse de style gothique levantin est appréciée pour ses quatorze tours carrées et crénelées.

Dubrovnik

Située dans le nord-est de Croatie, Dubrovnik est une ville fortifiée dotée d’un riche patrimoine naturel. On y trouve une multitude de plages et d’îles pittoresques. Son paysage diversifié et son climat agréable sont des atouts qui poussent à visiter cette destination. Les personnes en quête de vacances balnéaires doivent se rendre dans la péninsule de Lapad pour côtoyer la Copacabana, une plage dotée de galets propice à de nombreuses activités telles que la voile et le surf. Les criques rocheuses de la ville sont idéales pour des escapades romantiques. L’île de Lokrum renferme un jardin botanique composé de plantes tropicales. On y trouve un fort royal qui permet de bénéficier d’une vue panoramique sur la ville. L’île de Mljet conserve une luxuriante végétation, une superbe baie et un parc national dans lequel on retrouve divers animaux. Le palais des recteurs est un bâtiment daté du XVe siècle construit sur les ruines d’une ancienne forteresse. On y trouve un portique de style renaissance et des escaliers à balustrades de style baroque.

Algarve

Algarve est une ville située sur la côte sud du pays. Elle est réputée pour ses plages romantiques entourées de roches calcaires, ses falaises escarpées et sa végétation verdoyante. Cette destination voit le soleil biller pendant 300 jours par an. La plage de la Praia de Faro fait partie des plus magnifiques de la localité. Elle est caractérisée par son sable doré et ses eaux cristallines propices à la plongée, au surf et au jet-ski. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le centre historique laisse découvrir de nombreuses constructions aux styles architecturaux gothiques, renaissances et baroques selon l’avis d’Yannick Dacheville. On peut citer entre-autres la cathédrale et le château de Silves.

Crète

La Crète est la plus grande île de Grèce et la cinquième de la Méditerranée. Localisée entre l’Europe, l’Asie mineure et l’Afrique, elle possède un riche patrimoine historique et culturel. Elle est dotée de 1000 km de côte qui laissent découvrir d’immenses plages très animées. Le paysage est également composé de montagnes grandioses. La visite des villes de Chania et Rethymnon permet d’admirer beaucoup de constructions de style vénitien, tandis qu’Héraklion conserve les ruines du palais minoen de Cnossos. Ce site archéologique minoen daté de 1800 av J-C héberge de nombreuses fresques et de grandes jarres nommées « pithoi ».

Monténégro

Le Monténégro est un pays d’Europe du sud prisée pour ses plages paradisiaques et ses parcs. Les inconditionnels de nature doivent visiter le Biogradska Gora, un parc de 54 km2 qui renferme une végétation presque vierge traversée par de nombreuses pistes idéales à la promenade. On y trouve 26 écosystèmes distincts, 220 espèces de végétales, 150 d’oiseaux, 10 de mammifères et 350 d’insectes. Le Bobotov Kuk est un des endroits idéal pour faire de la randonnée. Cette montagne de 2 523 mètres de hauteur est couverte d’une luxuriante végétation. Par ailleurs, on peut visiter la ville fortifiée de Kotor ou visiter les fortifications pour bénéficier d’une vue panoramique sur la ville et la marina. Le monastère d’Ostrog est un édifice religieux daté du XVIIe siècle construit dans une falaise. Ce bâtiment troglodyte se trouve à 900 mètres d’altitude. La cathédrale saint-Tryphon est une construction de style roman qui dévoile une décoration intérieure composée de fresques. Il héberge les sarcophages d’Andrea de Saraceni et de sa femme.




top