Bateaux voile fil décennies Yannick Dacheville

Les bateaux à voile au fil des décennies

La nécessité d’inventer le bateau date depuis le jour où l’homme voulait se déplacer sur l’eau. C’est ainsi que, des troncs d’arbre au départ, l’homme s’est donné aujourd’hui tous les moyens utiles, à l’image des navires ultramodernes, pour voyager, transporter des marchandises ou même porter des avions afin de traverser toutes ces mers du monde.

Yannick Dacheville décrit les embarcations en tronc d’arbre

Dans une publication de Yannick Dacheville parle de l’évolution des bateaux à voile au fil des décennies. L’histoire des navires est semblable à celle de l’humanité. Les bateaux ont été modernisés en fonction des besoins de l’homme.

Ainsi de la barque monoxyle du Mésolithique, nous nous sommes dotés de puissants porte-avions nucléaire modernes.

Des informations sur les bateaux à voile indiquent que les premiers navires en troncs d’arbre évidés ont été inventés au Néolithique grâce à des pierres, c’était des pirogues monoxyles. Le skiff a été ensuite construit. Mais le Moyen-Orient, précisément la Mésopotamie, l’Egypte ou la Crète, est parmi les premières régions au monde à s’offrir des moyens pour se déplacer sur l’eau soit pour la chasse soit pour la pêche.

Ce passionné de voile et de pêche donne l’exemple de la pirogue monoxyle découverte à Noyen-sur-Seine, elle a été fabriquée à partir de tronc de pin sylvestre faisant plus de quatre mètre de long. Elle date du mésolithique 7000 ans avant Jésus-Christ. D’autres pirogues plus anciennes placées dans des musées en Europe témoignent de l’évolution importante des bateaux.

Ayant constaté l’immense possibilité qu’offre ce moyen de déplacement aussi bien pour la pêche que pour l’exploration, l’homme va utiliser le bateau pour son commerce et même pour sa défense.

Mais d’où viennent les voiles ? Yannick Dacheville (Cliquez ici pour le contacter) répond. Selon lui, l’homme a d’abord expérimenté la perche une fois sur l’eau. Dès qu’il s’est rassuré qu’il pouvait se déplacer en s’appuyant sur elle, sa réflexion lui a permis d’inventer les pagaies, un type de perches à extrémités plates qui l’ont aidé à s’avancer dans des zones de grande profondeur. Ainsi progressivement, les pirogues se sont muées en bateaux à voiles.

L’évolution des navires égyptiens

De la pirogue, l’humanité est passée à l’aéroglisseur. Cela démontre la capacité de l’homme à s’épanouir. Yannick Dacheville aime l’histoire de l’évolution des transports maritimes.

Les bateaux égyptiens de l’époque étaient par exemple en roseaux. Les navires construits ressemblaient au modèle papyrus. Ils ont été conçus par les égyptiens eux-mêmes au IIe millénaire av. J.-C, la charpente et le bordé étaient faits en bois.

En plus de 20 rameurs à leur abord, les navires égyptiens transportaient également quelques têtes de bétails équivalant au poids de marchandises qu’ils pouvaient contenir.

Les galères égyptiennes de cette époque étaient caractérisées par deux mâts reliés à leur sommet où flottaient des voiles. Mais au fil du temps, il n’est resté qu’un seul mât au sommet duquel étaient suspendues les voiles par le biais de poulies. La rame-gouvernail installée à la poupe permettait de les diriger avec assurance.